Laboratoire

04 juil
04/juil/2018

Laboratoire

FONDASILEX : Etudes des fondations profondes d'une tour de grande hauteur

Le développement de nouveaux quartiers d’affaires dans des zones urbanisées passe par la construction d’immeubles de grande hauteur, notamment dans ces zones. Les contraintes liées aux sites urbains (densité de construction ou qualité des sols) imposent – outre le dimensionnement des structures – une connaissance fine de la réponse du sol aux charges apportées par l’ouvrage et par son environnement. Le dimensionnement de leurs fondations est complexe et requiert le développement de modèles de comportement élaborés et la prise en compte des efforts apportés par les ouvrages avoisinants. Les charges appliquées par ces ouvrages sont élevées et multiples (monotones, cycliques ou dynamiques). De plus, l’interaction entre les différentes fondations et le sol impose une bonne connaissance géotechnique du site ; le contexte urbain de ces constructions implique des contraintes strictes vis-à-vis des avoisinants. Enfin, l’aléa sismique doit être particulièrement considéré pour ces ouvrages sensibles.

Le laboratoire GEOMAS de l’INSA Lyon et le bureau d’études Antea Group se sont associés pour proposer une instrumentation et une modélisation des fondations de la tour SILEX 2 qui va être construite dans le quartier de la Part-Dieu à Lyon à partir de 2018. Un projet de recherche nommé FondaSilex est financé en partie par la région Auvergne-Rhône-Alpes. La Région souhaitant soutenir des projets académiques portés par des laboratoires de recherche ayant un fort potentiel de développement socio-économique.

C’est dans ce cadre qu’une thèse de doctorat, financée par la Région AURA, est proposée incluant un volet expérimental in situ et un volet modélisation.